Montrose appartient désormais à la famille Bouygues, qui s'attache à poursuivre une politique qualitative exemplaire. “Nous recherchons, nous confie Hervé Berland, Gérant de la propriété, à mettre en avant notre terroiret le caractère de notre vin : richesse et complexité, élégance et finesse. Une attention particulière est apportée à chaque détail. Les sols sont labourés traditionnellement pour être aérés et permettre ainsi aux eaux de pluie de pénétrer dans notre terroir de grosses graves, puis gonfler les argiles qui se trouvent en profondeur et hydrater la vigne tout au long de l’été. Le retournement des sols permet aussi à la vie microbiologique de se développer et d’apporter éléments nutritifs et oligo-éléments. Nous travaillons à la parcelle, les raisins sont goûtés cépage par cépage, pour atteindre le degré de maturation souhaité à chaque récolte et ainsi organiser le travail des vendangeurs pour la cueillette. Ce travail permet d’apporter au chai des raisins de maturité optimale et d’agir ainsi, en aval sur la qualité du vin. Au chai, nous procédons à des vinifications adaptées et chaque cuve est travaillée de façon séparée pour obtenir les meilleures bases d’assemblage possible. Nous travaillons beaucoup sur la délicatesse des tanins, tout en recherchant puissance et longueur, équilibre et finesse, afin de révéler au mieux l’exceptionnalité de notre terroir.” Dégusté sur place, ce Saint-Estèphe 2013, encore fermé, bien sûr, est très prometteur, aux tanins serrés mais soyeux, un vin classique, dense, puissant, grâce à des conditions sélectives extrêmes et... son terroir, qui fait la différence dans ces millésimes difficiles. Le 2012, encore fermé également, riche en couleur, au nez de cassis et de poivre, ample en bouche grâce à des tanins soyeux et puissants à la fois, tout en finesse mais corsé, intense, de bouche harmonieuse, est un vin d’excellente évolution et long en bouche. Le 2011, d’une grande typicité, puissant, savoureux et très parfumé (fruits rouges surmûris, cannelle, cuir), est riche en couleur, aux tanins amples et fins, grascorsé, tout en bouche, de belle garde. Le 2010 est l’un des plus jolis vins de la région, où couleur, concentration d’arômes, structure et finessesont associées dans ce superbe millésime encore fermé, de robe profonde, aux tanins très fermes et savoureux à la fois, un vin racé où s’entremêlent les nuances de violette, de groseille, de cacao, de garde. Superbe 2009, en effet, où la distinction se conjugue avec la matière, la fraîcheur à la structure, au nez complexe à dominante de fruits noirs et d’humus, aux tanins puissants et moelleux à la fois, de garde. Le 2008 est un millésime droit, ample, puissant, précis, d’un parfait équilibre entre onctuosité et fruité, un vin riche et complexe, d’une belle trame qui confère au vin du soyeuxen finale. Le Second Vin, La Dame de Montrose, au bouquet intense, dégage des notes de sous-bois et de fraise des bois mûre. château TRONQUOY-LALANDE L’autre vignoble de la famille Bouygues. Le terroir est composé de graves, un peu plus grasses qu’à Montrose. Les vignes entourent le château. Il y a 30 ha de vignes dont 25 ha en production. “Nous avons fait d’importants travaux de rénovation, précise Yves Delsol, Directeur Technique, dont ce très beau chaiqui a accueilli notre première récolte de Blanc de 2011 : un hectare planté (60% de Sémillon et 40% de Sauvignon gris) sur un terroir très graveleux avec une proportion d’argile importante.” Ce Saint-Estèphe 2011, d’un rouge profond, est un vin volumineux, élégant et complexe, très charnu, au nez persistant où dominent des notes de myrtille et d’épices, un grand vin très équilibré, de bouche dense où l’on retrouve les fruits cuits (cassis, groseille, mûre) et l’humus, avec cette finale subtilement poivrée qui fait tout son charme. Grand Saint-Estèphe 2010, très typé, aux tanins mûrs etfermes à la fois, au nez où se mêlent la truffe et l’humus, de bouche parfumée (fraise des bois, cuir), riche et fondue à la fois, charnu comme il se doit, d’une finale persistante aux nuances de fumé, de mûre et d’épices.

 

Château MONTROSE 

(SAINT-ESTÈPHE)
Famille Bouygues - Gérant : Hervé Berland

33180 Saint-Estèphe
Téléphone : 05 56 59 30 12
Télécopie : 05 56 59 71 86
Email : chateau@chateau-montrose.com
Site : www.chateau-montrose.com